Soutien à l’exploitation inclusive des ressources en Afrique de l’Est

East Africa

POSSIBILITÉS ACTUELLES

Programme de formation

Initiatives internationales de l’ABC cherche des formateurs bénévoles pour son projet Soutien à l’exploitation inclusive des ressources en Afrique de l’Est. Le projet Soutien à l’exploitation inclusive des ressources en Afrique de l’Est est un projet quinquennal financé par Affaires mondiales Canada et mis en œuvre par l’Association du Barreau canadien (ABC) en partenariat avec les barreaux du Kenya, de Tanzanie et de l’Ouganda. Il vise à accroître la croissance économique des personnes vivant en Afrique de l’Est liées aux industries extractives, notamment les femmes et les groupes vulnérables, au moyen des deux mesures suivantes :

  1. une participation accrue des barreaux de l’Afrique de l’Est à la promotion de la réforme du droit afin de refléter les principes de transparence, de sensibilisation à l’égalité des sexes et de responsabilisation au sein des industries extractives;
  2. une participation accrue de la communauté, plus particulièrement des femmes, aux consultations, au dialogue, aux négociations, à la représentation et à d’autres initiatives visant à promouvoir leurs droits connexes aux industries extractives.

Le programme de formation Soutien à l’exploitation inclusive des ressources a pour but de fournir à un groupe de juristes les connaissances et compétence nécessaires en matière de gestion des ressources naturelles pour appuyer le développement inclusif et durable dans leur pays. Le programme souligne plus particulièrement l’autonomisation juridique et économique des femmes et des communautés touchées par les activités des secteurs minier, pétrolier et gazier. La formation des personnes qui participeront au programme visera des juristes qui travaillent dans la société civile, l’aide juridique, les organismes communautaires, les entités gouvernementales et les entreprises du secteur de l’extraction. Il consistera en une série de modules proposés aux membres des barreaux du Kenya, de la Tanzanie et de l’Ouganda. Des experts de l’Afrique orientale et du Canada collaboreront pour concevoir et fournir le programme.

Nous recrutons actuellement des personnes pour assurer la formation dans le cadre des modules suivants.

  1. Participation et développement communautaires
    Jour 1 : Consultation et participation communautaires
    Jour 2 : Développement communautaire – (partage des avantages, répartition des revenus, contenu local)

La formation aura lieu entre le 18 mars et le 5 avril 2019 (à confirmer)

  1. Acquisition foncière, réinstallation et indemnisation
    Jour 1 : Droits fonciers communautaires et individuels
    Jour 2 : Réinstallation, indemnisation et règlement des différends

La formation aura lieu entre le 15 avril et le 3 mai 2019 (à confirmer)

Qualifications exigées

  • Expérience de travail sur les enjeux juridiques de la gestion des ressources naturelles;
  • Connaissances des normes et pratiques exemplaires internationales dans le domaine de la gestion des ressources naturelles (minières, pétrolières et gazières), spécifiquement connexes à 1)  la participation et au développement communautaires ou à 2) l’acquisition foncière, la réinstallation et l’indemnisation;
  • Connaissance des lois, politiques et pratiques canadiennes dans le domaine de la gestion des ressources naturelles (minières, pétrolières et gazières), spécifiquement connexes à 1)  la participation et au développement communautaires ou à 2) l’acquisition foncière, la réinstallation et l’indemnisation;
  • Expérience très souhaitable dans le domaine de l’égalité des sexes et de l’élaboration de politiques connexes à l’égalité des sexes;
  • Expérience de l’élaboration et de la prestation de formation, ateliers et séminaires destinés à des juristes;  
  • Capacité à se rendre en Tanzanie, au Kenya et en Ouganda;
  • Adhésion à l’ABC.

Nous encourageons tout particulièrement les candidatures des membres de l’ABC qui s’auto-identifient comme étant des femmes, des autochtones ou appartenant à des minorités visibles.

Déplacements

Les séances de formation auront lieu à Kampala (Ouganda); Nairobi (Kenya) et Dar es Salaam (Tanzanie).        

Une équipe de 2 à 3 formateurs canadiens sera choisie pour 1) la participation et au développement communautaires et à 2) l’acquisition foncière, la réinstallation et l’indemnisation.

Dans l’absolu, la même équipe de formateurs canadiens se déplacera d’un pays à l’autre, nécessitant une absence du Canada d’au moins 12 jours (incluant le voyage et la formation dans 3 pays). Les frais de voyage seront couverts par le projet Soutien à l’exploitation inclusive des ressources.

Les personnes intéressées sont invitées à envoyer leur CV accompagné d’une lettre présentant leur expérience pertinente à cbaidp@CBA.org d’ici le 12 février 2019.

Le groupe d’IIABC cherche maintenant à créer une base de données de bénévoles qui prêteront leur concours au projet. Ces bénévoles pourraient être invités à donner de leur temps afin d’assurer les activités du projet telles que formation, mentorat, recherche juridique, rédaction de mémoires sur des initiatives de réforme du droit, et autonomisation juridique des communautés.

Les bénévoles devraient tout au moins posséder quelques-unes des qualifications souhaitables suivantes :

  • grande expérience de travail sur les enjeux juridiques reliés au secteur extractif;
  • connaissance approfondie des normes et des meilleures pratiques internationales en matière de gestion de ressources naturelles (pétrole, gaz et minerais) pour un développement durable;
  • grande expérience en matière de réglementation du secteur extractif, de droit des Autochtones, des droits de la personne, d’égalité entre les sexes, de protection de l’environnement, d’investissements internationaux, d’autonomisation des communautés et/ou de responsabilité sociale des entreprises;
  • expérience du domaine du développement international, en Afrique notamment;
  • expérience dans l’élaboration de programmes de formation et dans la présentation de formations.
  • Les qualifications mentionnées ci-dessus seront considérées comme étant des atouts, mais pourraient ne pas être requises pour toutes les activités du projet.

Procédure de candidature

Si vous êtes membre en règle de l’ABC et si vous souhaitez que votre nom soit ajouté à la banque de ressources pour ce projet, veuillez visiter : https://cbaapps.org/idc_sird/ApplyForm.aspx

Kenya/Tanzanie/Ouganda

Le 20 janvier 2017, l’ABC et Affaires mondiales Canada ont mis les dernières touches à un accord de contribution visant un projet quinquennal intitulé Soutien à l’exploitation inclusive des ressources en Afrique de l’Est. Ce projet sera mis en œuvre par Initiatives internationales de l’ABC en partenariat avec les barreaux du Kenya, du Tanganyika, de l’Ouganda et le East African Law Society. L’objectif du projet est d’accroître la croissance économique des personnes vivant en Afrique de l’Est liées aux industries extractives, y compris les femmes et les groupes vulnérables. Les activités réalisées sous la bannière du projet seront appuyées par des membres de l’ABC de toutes les régions du Canada qui fourniront la formation, le mentorat et des conseils techniques pour des projets visant les objectifs suivants :

  1. une participation accrue des barreaux de l’Afrique de l’Est à la promotion de la réforme du droit afin de refléter les principes de transparence, de sensibilisation à l’égalité des sexes et de responsabilisation au sein des industries extractives;
  2. une participation accrue de la communauté, plus particulièrement des femmes, aux consultations, au dialogue, aux négociations, à la représentation et à d’autres initiatives visant à promouvoir leurs droits connexes aux industries extractives. 

Projet financé par Affaires mondiales Canada.

Affaires mondiales Canada