Préface

L’apprentissage sur le terrain dans le domaine juridique est l’un des projets de l’Association du Barreau canadien (ABC)Note de bas de page1 issus du rapport de 2013 intitulĂ© Atteindre l’Ă©galitĂ© devant la justice.  Ce rapport invite toutes les personnes qui travaillent ou se prĂ©parent Ă  travailler au sein de l’appareil judiciaire Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  ce qu’elles peuvent faire – Ă  titre individuel ou en collaboration avec d’autres – pour faire progresser dès maintenant l’Ă©galitĂ© devant la justice.

Le rapport s’est d’abord appuyĂ© sur des consultations auprès de personnes marginalisĂ©es et sur des « micros-trottoirs ». Les principales conclusions des consultations Ă©taient accablantes : les droits juridiques n’existent que sur le papier; on ne peut pas faire confiance aux systèmes de justice; la justice varie selon la personne; il est difficile de s’y retrouver dans les systèmes de justice. Les entrevues avec des personnes choisies au hasard dans la rue Ă©taient plus positives, mais dĂ©montraient une moins grande connaissance du système de justice ou de ce qu’il faut faire si on est confrontĂ© Ă  un problème juridique.

Les problèmes juridiques sont monnaie courante, mais leurs impacts varient selon les populations.
Les recherches ont montré que sur une période de 3 ans, 45 % des Canadiens seront confrontés à
un « Ă©vĂ©nement justiciable ».Note de bas de page2 Les problèmes juridiques ont tendance Ă  se regrouper, Ă  se multiplier et ont un effet cumulatif, et ce type de problèmes en cascade affecte de façon disproportionnĂ©e les personnes vivant dans des conditions marginalisĂ©es.Note de bas de page3

Le rapport propose la rĂ©alisation de 31 objectifs d’ici 2030, avec certaines mesures devant ĂŞtre prises immĂ©diatement et des jalons provisoires pour Ă©valuer les progrès, chacun s’attaquant Ă  un objectif particulier qui permettra de se rapprocher de l’Ă©galitĂ© devant la justice. Un de ces objectifs vise directement Ă  renforcer la sensibilisation des Ă©tudiants en droit sur la question de l’accès Ă  la justice (p. 139) :

  • D’ici 2030, trois Ă©coles de droit canadiennes Ă©tabliront des centres d’excellence pour la
    recherche sur l’accès Ă  la justice.
  • D’ici 2030, un important volet d’apprentissage expĂ©rientiel fait partie des exigences pour
    tous les Ă©tudiants en droit.
  • D’ici 2020, tous les diplĂ´mĂ©s en droit :
    • ont une comprĂ©hension de base des enjeux de l’accès Ă  la justice au Canada;
    • savent que favoriser l’accès Ă  la justice fait partie intĂ©grante de leur responsabilitĂ©
      professionnelle;
    • ont suivi au moins un cours ou participĂ© Ă  au moins une activitĂ© bĂ©nĂ©vole d’apprentissage expĂ©rientiel concernant l’accès Ă  la justice.
  • D’ici 2020, toutes les Ă©coles de droit du Canada ont au moins une clinique juridique
    étudiante assurant la représentation de personnes à faible revenu.

Atteindre l’Ă©galitĂ© devant la justice affirme que l’accès Ă  la justice est le plus grand problème
juridique de notre gĂ©nĂ©ration.Note de bas de page4 L’apprentissage sur le terrain dans le domaine juridique (le Guide) entend amĂ©liorer l’apprentissage par l’expĂ©rience dans le contexte de l’accès Ă  la justice afin qu’un nombre croissant de diplĂ´mĂ©s en droit et de jeunes avocats s’engagent Ă  favoriser l’Ă©galitĂ© devant la justice. Il s’agit d’un outil qui servira Ă  mener une mission pĂ©dagogique plus vaste consistant Ă  appuyer l’accès Ă  la justice au moyen de la formation juridique. Par ailleurs, son objectif est aussi de modifier graduellement, au sein de la profession juridique, la comprĂ©hension Ă  l’Ă©gard de l’accès Ă  la justice en tant que droit et en tant que partie intĂ©grante des responsabilitĂ©s professionnelles des avocats.

L’apprentissage sur le terrain dans le domaine juridique a pour but d’aider les Ă©tudiants en droit Ă  tirer le maximum de toutes les possibilitĂ©s d’apprentissage expĂ©rientiel. Les enseignants et les superviseurs peuvent encourager l’utilisation de ce Guide de diverses façons. Ils peuvent par exemple demander aux Ă©tudiants de l’utiliser en tout ou en partie selon le type d’apprentissage expĂ©rientiel. Certains d’entre eux ont trouvĂ© utile de permettre aux Ă©tudiants en droit de discuter pĂ©riodiquement du Guide afin qu’ils puissent mieux comprendre comment leurs collègues tirent avantage du document.

Terminologie

Lorsque le Guide utilise le pronom « vous », il s’adresse directement aux Ă©tudiants en droit. Certains des termes utilisĂ©s dans le Guide peuvent vous paraĂ®tre inhabituels. Ils renvoient Ă  une thĂ©orie de l’apprentissage dans le domaine de l’Ă©ducation qui prĂ©conise de suivre certaines stratĂ©gies de rĂ©flexion pour tirer des leçons de l’expĂ©rience. Les experts en Ă©ducation Ă©tudient l’apprentissage expĂ©rientiel depuis un certain temps et connaissent les Ă©tapes menant Ă  la rĂ©ussite professionnelle. Ce Guide s’appuie sur ces thĂ©ories pĂ©dagogiques et les a adaptĂ©es aux Ă©tudiants en droit. Vous trouverez d’autres rĂ©fĂ©rences et ressources Ă  la fin du Guide.

Termes fréquemment utilisés

Apprentissage expérientiel

« Apprentissage expĂ©rientiel » : met l’accent sur l’importance de rĂ©flĂ©chir aux expĂ©riences individuelles, d’observer les rĂ©sultats et de tirer des conclusions pour permettre Ă  une personne de refaire l’expĂ©rience (expĂ©rimentation) et d’apprendre efficacement des rĂ©ussites et des erreurs.

Apprentissage intégré au travail (AIT)

« Apprentissage intĂ©grĂ© au travail (AIT) » : tout poste qui intègre l’apprentissage en milieu de travail (apprentissage pratique) Ă  la thĂ©orie. Repose sur le fait que la personne tire des leçons de son expĂ©rience, guidĂ©e par des concepts thĂ©oriques et pratiques.Footnote5

Apprentissage grâce à la réflexion sur la pratique

« Apprentissage grâce Ă  la rĂ©flexion sur la pratique » : prendre un moment pour rĂ©flĂ©chir Ă  ce qu’une personne vit, pense et fait avant, pendant et après une rencontre ou une tâche permet de dĂ©velopper une perspective professionnelle et d’acquĂ©rir des compĂ©tences plus rapidement.

Pratique réflexive

« Pratique rĂ©flexive » : thĂ©orie de l’apprentissage professionnel qui est essentielle au renforcement des compĂ©tences et au dĂ©veloppement de l’expertise et de l’identitĂ© professionnelles. Dans sa plus simple expression, il s’agit de dĂ©velopper la capacitĂ© d’analyser les expĂ©riences, les pensĂ©es et les actions pour permettre un apprentissage continu. En tant que stratĂ©gie d’apprentissage rigoureuse et systĂ©matique, la pratique rĂ©flexive permet de dĂ©velopper l’expertise professionnelle. Il faut pour cela intĂ©grer la thĂ©orie (connaissances techniques) et la pratique. Faire preuve de rĂ©flexion critique est aussi important pour la pratique du droit, de mĂŞme qu’encourager l’introspection afin de garantir l’intĂ©gritĂ© professionnelle, l’Ă©thique et le bien-ĂŞtre Ă©motionnel et mental.Footnote6

Compétence culturelle

« CompĂ©tence culturelle » : dans le contexte juridique, cela signifie que les professionnels du
droit doivent réfléchir à leur propre identité et à leurs préjugés, et à comment ils influent sur
leur travail auprès des clients et autres personnes. L’amĂ©lioration de la compĂ©tence culturelle
aide les professionnels du droit à comprendre et à reconnaître les besoins et les objectifs
du client ainsi que les problèmes systémiques soulevés par les balises sociales du client. Elle
peut aider à cerner les enjeux importants qui ne sont peut-être pas apparents au départ ou
explicitement soulevés par le client et à établir une relation de confiance et de bons rapports.Footnote7

Au sujet de ce guide

Ce Guide vous permettra d’acquĂ©rir des compĂ©tences en pratique rĂ©flexive et de participer Ă 
des discussions sur les enjeux relatifs Ă  l’accès Ă  la justice. Il vous aidera aussi Ă  relever les dĂ©fis
complexes auxquels les avocats sont confrontés sur les plans pratique, éthique et émotionnel.
Il ne peut en aucun cas rĂ©pondre aux besoins de tout un chacun; il ne s’agit que d’un outil pour
améliorer votre apprentissage expérientiel.

Les résultats attendus sont les suivants :

  • DĂ©velopper vos compĂ©tences en pratique rĂ©flexive et renforcer votre capacitĂ© d’apprendre par l’expĂ©rience;
  • Renforcer votre conscientisation critique des obstacles et des solutions relatifs aux
  • problèmes d’accès Ă  la justice et vous aider Ă  Ă©tablir des liens entre la recherche sur l’accès Ă  la justice et la façon d’amĂ©liorer la pratique juridique;
  • Vous aider Ă  Ă©tablir votre propre identitĂ© professionnelle Ă  travers de nouvelles approches en matière d’exercice du droit;
  • Vous aider Ă  dĂ©velopper des pratiques de bien-ĂŞtre personnel;
  • DĂ©velopper des compĂ©tences Ă  utiliser partout oĂą votre formation juridique vous mènera Ă  l’avenir.

Ce Guide a pour objectif d’optimiser votre expĂ©rience d’AIT. Les donnĂ©es probantes suggèrent
que lorsque les Ă©tudiants et les professionnels prennent leur formation Ă  bras le corps, cela se
traduit par un apprentissage approfondi et durable et de meilleurs résultats sur le plan personnel
et professionnel.Footnote8 Pour bien des Ă©tudiants en droit, c’est par une expĂ©rience d’AIT Ă  la facultĂ© de droit qu’ils ont un premier avant-goĂ»t rĂ©el de leur vie professionnelle. Cela peut aller d’heures de bĂ©nĂ©volat dans un organisme sans but lucratif Ă  un emploi d’Ă©tĂ© dans un cabinet d’avocats. Votre AIT peut prendre la forme d’un stage pratique ou d’un programme travail-Ă©tudes, de cours avec possibilitĂ© de stage ou mĂŞme d’un apprentissage par rĂ©solution de problèmes. Les programmes d’AIT offrent un excellent moyen d’en apprendre davantage sur la pratique du droit et de dĂ©terminer ce que vous voulez (ou ne voulez pas) faire en tant que professionnel du droit.

Ces expĂ©riences peuvent vous aider Ă  mieux comprendre le rĂ´le des personnes et des institutions Ă©voluant dans le domaine du droit et dans l’appareil judiciaire; elles peuvent Ă©galement favoriser votre rĂ©flexion sur l’accès Ă  la justice, tout en amĂ©liorant le service et en favorisant de nouvelles approches pour aider les personnes qui font appel Ă  la justice.

Vous pouvez utiliser ce Guide pour divers types d’AIT. Que vous le consultiez au dĂ©but, au milieu
ou Ă  la fin d’un AIT, les exercices et outils utiles qu’il propose vous aideront Ă  mieux comprendre le
travail dans le domaine du droit et Ă  en tirer parti. Il contient aussi des ressources pour vous aider Ă 
poursuivre une carrière en droit et Ă  amĂ©liorer l’accès Ă  la justice.

Remerciements

Le prĂ©sent guide est un projet du groupe de travail sur la formation juridique du Sous-comitĂ© de l’accès Ă  la justice de l’Association du Barreau canadien (ABC). Il a Ă©tĂ© rĂ©digĂ© par Gemma Smyth, avec l’aide d’autres membres du groupe de travail (Douglas Ferguson, LA Henry, Michele Leering et Brea Lowenberger). Un comitĂ© consultatif composĂ© de Patricia Barkaskas, Sarah Buhler, Rebecca Johnson, Michael Marin, Lise Rivet, Annie Rochette et David Wiseman a formulĂ© d’importantes observations. Nous tenons Ă©galement Ă  remercier tout spĂ©cialement les professeurs de droit et les Ă©tudiants en droit qui ont mis ce Guide Ă  l’essai et nous ont fait part de leurs commentaires, ainsi que les participants aux ateliers des confĂ©rences conjointes de 2017 et 2018 de l’Association canadienne des professeurs de droit (ACPD) et de l’Association canadienne pour l’enseignement clinique du droit (ACECD).