Rapport du président

  • 09 novembre 2018

ÉmaillĂ© d’expĂ©riences inspirantes, mon mois d’octobre a dĂ©filĂ© Ă  toute allure.

Women In Leadership In Law

J’ai commencĂ© le mois d’octobre en assistant Ă  une rĂ©union mondiale de dirigeants de barreaux et d’associations de barreaux organisĂ©e pour cĂ©lĂ©brer le dĂ©but de l’annĂ©e juridique de l’Angleterre et du pays de Galles. La prĂ©sidente de la FĂ©dĂ©ration des ordres professionnels de juristes, Sheila MacPherson, et le vice-prĂ©sident de l’Association internationale du barreau, Jim Klotz, se sont joints Ă  moi Ă  cette occasion. Lorsque je suis arrivĂ© au siège de la Law Society of England and Wales, la brochure m’attendait sur ma chaise. La discussion de groupe inaugurale, dirigĂ©e par leur prĂ©sidente, Christina Blacklaws, portait sur l’Ă©laboration de la trousse d’outils (disponible uniquement en anglais) qui comporte des appels Ă  l’action spĂ©cifiques dans cinq domaines essentiels : les prĂ©jugĂ©s inconscients, l’Ă©cart de rĂ©munĂ©ration entre les sexes, l’historique de la contribution des femmes au droit, les champions du changement, et une sororitĂ© mondiale. J’encourage tous les membres Ă  consacrer le quart d’heure qu’il leur faudra pour examiner la trousse d’outils afin de choisir les appels auxquels ils souhaitent rĂ©pondre.

Nous vivons nos propres difficultĂ©s concernant nos leaders bĂ©nĂ©voles : notre Conseil d’administration national est prĂ©sentement composĂ© de dix hommes et quatre femmes en raison de la pĂ©nurie de candidates cette annĂ©e. Alors que neuf femmes prĂ©sident actuellement nos divisions, ce nombre va passer Ă  quatre l’an prochain et demeurer le mĂŞme l’annĂ©e suivante si l’on considère les noms des dirigeants actuels des divisions. Nous pouvons, et devons, faire mieux. Le rĂ©cent article paru dans le Globe and Mail (disponible uniquement en anglais) selon lequel, pour la première fois cette annĂ©e, le nombre des candidates Ă  la magistrature fĂ©dĂ©rale a dĂ©passĂ© celui des candidats m’a fait chaud au cĹ“ur et j’encourage toutes nos membres Ă  briguer des postes de dirigeantes bĂ©nĂ©voles pour l’annĂ©e prochaine et les annĂ©es Ă  venir.

FÉLICITATIONS AU FORUM DES AVOCATES

Le 27 octobre, la prĂ©sidente du sous-comitĂ© des sections, Audrey Ramsay, a remis le Prix d’excellence des sections nationales de l’ABC au Forum des avocates, dont le nombre des membres a augmentĂ© de 15 % en deux ans, faisant de lui notre section la plus florissante. Son taux de croissance a mĂŞme encore augmentĂ© cette annĂ©e. Le nombre des personnes qui suivent le Forum sur Twitter a Ă©tĂ© multipliĂ© par plus de deux au cours de l’annĂ©e passĂ©e (consultez leurs communications sur @CBA_WLF). Il continue Ă  proposer des activitĂ©s exceptionnelles Ă  toutes nos membres d’un ocĂ©an Ă  l’autre. La ConfĂ©rence de l'ABC sur le leadership pour professionnelles qui a lieu tous les deux ans remporte toujours un succès retentissant. La prochaine Ă©dition aura lieu Ă  Halifax en octobre 2019. Avec le soutien financier du Fonds pour le droit de demain, le Forum des avocates entreprend cette annĂ©e un sondage sur la rĂ©munĂ©ration au sein des cabinets juridiques canadiens afin de dĂ©terminer l’ampleur de tout Ă©cart salarial possible et les facteurs y contribuant. FĂ©licitations au Forum des avocates, et un grand merci pour tout ce que vous faites.

FORUM DU Leadership

Notre première rĂ©union du Forum du leadership de cette annĂ©e a eu lieu le 18 octobre. Les membres du Conseil d’administration, les personnes qui prĂ©sident les divisions, les membres du Sous-comitĂ© des sections, la personne qui prĂ©side la Section des jeunes juristes, celle qui prĂ©side la section de l’Association canadienne des conseillers et conseillères juridiques d’entreprises, et les membres de l’Ă©quipe de gestion de l’ABC nationale participent Ă  ces rĂ©unions. Nous nous sommes rĂ©unis pour mettre en commun nos prioritĂ©s respectives pour l’annĂ©e en cours afin de dĂ©terminer des domaines oĂą nous pourrons collaborer et de partager des idĂ©es. Des travaux très intĂ©ressants sont en cours dans toutes les rĂ©gions du pays pour Ă©largir la portĂ©e de nos efforts de reprĂ©sentation au sein des divisions de petite et moyenne taille, insuffler une nouvelle vie aux sections de divisions qui sont en difficultĂ©, amĂ©liorer la participation des membres et concrĂ©tiser les engagements que nous avons pris après la lecture du rapport de la Commission de vĂ©ritĂ© et rĂ©conciliation. Parmi les projets novateurs en cours au sein de l’ABC on trouve les suivants :

  • le programme Innovator-In-Residence (page disponible uniquement en anglais) inaugurĂ© par l’Association du Barreau de l’Ontario en aoĂ»t;
  • un projet pilote d’accès Ă  la justice dans la Division de la Nouvelle-Écosse visant Ă  radier certaines condamnations constituant des injustices historiques; projet menĂ© en partenariat avec la Section sur l’orientation et l’identitĂ© sexuelles et la Section du droit militaire;
  • un effort de reprĂ©sentation fait par la Division de l’Alberta pour faire face Ă  la rĂ©partition des biens (page disponible uniquement en anglais) entre les membres des couples non mariĂ©s lors de la rupture de la relation;
  • la participation des Ă©tudiantes et Ă©tudiants en droit aux activitĂ©s des sections de la Division de la Saskatchewan en rĂ©duisant le coĂ»t qui leur est demandĂ© pour assister aux rĂ©unions (qui dit que rien n’est gratuit en ce bas monde?);
  • l’expansion de la formation continue proposĂ©e aux membres de la Division du Nunavut grâce au partenariat entre cette division et l’Association du Barreau de l’Ontario, et une expansion similaire dĂ©coulant du partenariat avec les divisions de la Colombie-Britannique et de l’Alberta via leur confĂ©rence intitulĂ©e CBA West Conference (site disponible uniquement en anglais);
  • une pièce de théâtre produite conjointement par l’Association du Barreau du Manitoba et une troupe de théâtre locale pour lever des fonds pour le théâtre; j’ai dĂ©jĂ  hâte d’entendre parler des rĂ©pĂ©titions.

BALADODIFFUSION

Au dĂ©but de la semaine, j’ai commencĂ© Ă  enregistrer une sĂ©rie d’Ă©missions pour la nouvelle chaĂ®ne de balados de l’ABC, Juriste branchĂ©. La sĂ©rie est intitulĂ©e Entretiens avec le prĂ©sident. J’y converse avec des avocates et avocats canadiens au sujet de leur vĂ©cu en matière d’exclusion pour que nous puissions tous et toutes nous efforcer d’amĂ©liorer la situation. Ă€ la fin de notre conversation, j’ai demandĂ© Ă  l’un de mes premiers invitĂ©s : « Que pouvons-nous et nos pairs faire pour garantir que nos enfants n’auront pas cette mĂŞme conversation dans vingt ans? » L’Ă©ducation Ă©tait au cĹ“ur mĂŞme de la rĂ©ponse qu’il m’a donnĂ©e. Les premiers Ă©pisodes seront diffusĂ©s en novembre. Vous pouvez trouver Juriste branchĂ© sur Spotify, Apple Podcast et Stitcher – lĂ  oĂą vous Ă©coutez des balados.  Veuillez vous inscrire pour recevoir les avis de publication des nouveaux Ă©pisodes. En anglais, les balados sont publiĂ©s sous le titre The Every Lawyer.

ÉCRIRE L’histoire

Le 31 aoĂ»t, l’honorable Jody Wilson-Raybould a nommĂ© John Bodurtha Ă  la Cour suprĂŞme de la Nouvelle-Écosse. Je le connais depuis plus de 20 ans depuis nos Ă©tudes Ă  la FacultĂ© de droit de l’universitĂ© Dalhousie, oĂą John avait une annĂ©e en avance sur moi. Nous avons aussi parfois croisĂ© le fer lors de litiges en matière fiscale.

C’est avec fiertĂ© que j’ai assistĂ© Ă  la cĂ©rĂ©monie de prise de fonction de John Bodurtha le 19 octobre; la prĂ©sidente de la Division de la Nouvelle-Écosse, Gail Gatchalian, reprĂ©sentait l’ABC. J’ai appris ce jour-lĂ  que monsieur le juge Bodurtha est le premier juge noir nommĂ© Ă  la Cour suprĂŞme de la Nouvelle-Écosse au cours de ses quelque 250 ans d’existence. Très fier de mon ami, j’Ă©tais tout aussi choquĂ© de dĂ©couvrir cette omission manifeste. Je suis donc ravi de constater que la ministre Wilson-Raybould s’efforce d’amĂ©liorer la diversitĂ© de notre magistrature Ă  l’Ă©chelle nationale. Pendant son allocution, John a parlĂ© avec Ă©loquence de son vĂ©cu du racisme en Nouvelle-Écosse et a promis d’en faire part Ă  ses collègues de la magistrature. FĂ©licitations Ă  John, Ă  sa famille et aux autres pionniers de toutes les Ă©poques qui persĂ©vèrent pour que notre magistrature jouisse de points de vue divers et nĂ©cessaires.

GARDONS LE CONTACT

Je continue Ă  publier des gazouillis rĂ©gulièrement au sujet des activitĂ©s de l’ABC Ă  l’Ă©chelle du pays en me servant de l’adresse @RayAdlington. En outre, je publierai, ou publierai de nouveau, de temps en temps des articles intĂ©ressants sur LinkedIn pour que nos membres en profitent. N’hĂ©sitez pas Ă  communiquer avec moi en tout temps cette annĂ©e sur ces mĂ©dias ou en m’adressant vos courriels Ă  president@cba.org pour discuter de sujets connexes Ă  l’ABC ou Ă  ses projets.

RÉFLEXION SUR L’Inclusion

Fidèle au thème de la promotion de l’inclusion dans la profession que je me suis choisi pour l’annĂ©e, je terminerai mon rapport mensuel en Ă©voquant quelque chose qui m’a interpelĂ©. Cette fois-ci, c’est une vidĂ©o sur YouTube (disponible uniquement en anglais) qui dure juste une minute. AffichĂ©e cette annĂ©e pendant la JournĂ©e internationale de la femme, cette vidĂ©o souligne Ă  la fois les progrès et les dĂ©fis permanents pour atteindre l’Ă©galitĂ© des sexes. Ce qui m’a interpelĂ© le plus vivement dans cette vidĂ©o, c’est le pouvoir qu’Ă  une personne qui ose affirmer haut et fort : « Ce n’est pas normal! » et le changement positif qui peut dĂ©couler de cette courageuse prise de parole. Alors que la vidĂ©o est axĂ©e sur l’Ă©galitĂ© des sexes, je suis convaincu que les mĂŞmes principes s’appliquent dans tout contexte porteur d’injustice et j’espère que nous continuerons Ă  militer pour l’Ă©galitĂ©.