Accessibilité, qualité et rentabilité pour les cabinets spécialisés en droit des particuliers : Trouver le juste équilibre

  • 23 août 2017

Qualité. Accessibilité. Rentabilité.

Les cabinets de juristes qui peuvent bénéficier de ces trois caractéristiques trouvent le juste équilibre dans la pratique du droit, selon Noel Semple, professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université de Windsor. Le problème est que la plupart des juristes pratiquant seuls ou en petits cabinets n’atteignent généralement que deux de ces trois objectifs.

Dans un livre blanc publié par l’ABC, M. Semple décrit les défis professionnels auxquels sont confrontés les juristes et souligne des innovations durables vers lesquelles ils peuvent se tourner pour que leurs services soient encore plus accessibles sans pour autant renoncer à la qualité et à la rentabilité.

Le document aborde principalement des causes de droit contestées de particuliers, comme des divorces, plutôt que des testaments. Les clients qui ont recours à ces services sont plus enclins à manquer d’expérience juridique et il est donc probable qu’ils nécessitent des explications plus détaillées ou un encadrement plus serré, au sens figuré ou littéral, que d’autres clients.

L’auteur s’inspire abondamment des entrevues qu’il a réalisées avec 32 juristes spécialisés en litiges personnels de partout au pays et il puise dans leur expérience pour éclairer ses arguments pour l’innovation. 

Sommaire  

Téléchargez
(Disponible uniquement en anglais)