Transparency International ‚Äď Initiative Madagascar

people

Amélie Cournoyer

PIJJ 2018-2019
Transparency International – Initiative Madagascar
Antananarivo, Madagascar

Avec un score de 25 sur 100 √† l’Indice de Perception de la Corruption (IPC), Madagascar se positionne √† la 152e place sur les 180 pays du classement 2018. La corruption affectant presque tous les aspects de la vie quotidienne des citoyens malgaches, je me sens privil√©gi√©e d’avoir pu contribuer √† l’importante mission de Transparency International – Initiative Madagascar (TI-IM). La plus importante organisation issue de la soci√©t√© civile luttant contre la corruption, TI-IM fait la promotion des principes de transparence, d’int√©grit√© et de redevabilit√© aupr√®s de l’ensemble des acteurs du pays.  

La situation politique √©tant particuli√®rement tendue √† mon arriv√©e alors que le pays √©tait plong√© en pleine campagne pr√©sidentielle, assister aux diff√©rentes initiatives de l’association dans ce contexte unique a √©t√© tr√®s enrichissant.

Au sein de l’√©quipe de TI-IM, j’ai contribu√© √† des projets de production d’√©tudes et de rapports sur la corruption dans divers secteurs. L’un d’eux visait √† promouvoir l’√©laboration participative et l’adoption d’une loi sur l’acc√®s √† l’information suivant les meilleurs standards internationaux. Un autre avait pour objectif de rendre l’exploitation mini√®re transparente et redevable afin qu’elle b√©n√©ficie aux communaut√©s et participe √† un d√©veloppement social et √©conomique durable. Un troisi√®me traitait de la corruption dans le secteur de la sant√© afin de garantir le droit fondamental √† la sant√©. J’ai √©galement particip√© √† plusieurs activit√©s de plaidoyer men√©es par l’association concernant des dossiers d’actualit√© relatifs au secteur minier et √† celui des ressources halieutiques. Mon exp√©rience en gestion a √©t√© mise √† profit √† l’occasion de la relance des activit√©s d’une plateforme de surveillance et de contr√īle citoyen des march√©s publics.

Explorer le pays m’a permis de mieux comprendre les r√©alit√©s r√©gionales et de contextualiser les projets et actions de l’association. For√™ts tropicales, d√©serts d’√©pines, plages de sable blanc, formations rocheuses, baobabs, l√©muriens; la Grande √éle est une terre de constant √©merveillement et de rencontres marquantes.

J’ai eu le privil√®ge de c√ītoyer quotidiennement des gens extraordinaires. Je conserverai un souvenir imp√©rissable de leur accueil chaleureux et des nombreux repas partag√©s avec eux. Leur gentillesse n’a d’√©gal que leur professionnalisme. Leur engagement ind√©fectible et leur d√©termination √† faire une diff√©rence pour leur pays demeureront pour moi une source d’inspiration.

Comme je travaillais comme avocate au Canada en droit international, le PIJJ repr√©sentait pour moi une opportunit√© pr√©cieuse d’acqu√©rir une exp√©rience de terrain dans un pays faisant face √† des d√©fis socio-√©conomiques, politiques et environnementaux consid√©rables. Cette exp√©rience a confirm√© l’importance que j’accorde √† √©voluer au sein d’une organisation dont les valeurs d’int√©grit√©, de solidarit√©, de justice et de d√©mocratie animent son engagement. Les six mois que j’aurai pass√©s au sein de la formidable √©quipe de TI-IM me permettront certainement de pr√©ciser le chemin professionnel que j’emprunterai par la suite au Canada ou √† l’√©tranger.