Juristes

Ce que vous pouvez faire

+

Les juristes peuvent contribuer Ă  prĂ©venir les problèmes juridiques ou Ă  les circonscrire avant qu’ils ne s’aggravent. Ils peuvent, par exemple, discuter avec leurs clients des Ă©vĂ©nements qui peuvent arriver Ă  tout le monde et qui comportent des risques juridiques, comme un divorce ou la crĂ©ation d’une petite entreprise. L’ABC a prĂ©parĂ© une sĂ©rie de « bilans de santĂ© juridique » que les avocats ou leurs clients peuvent utiliser pour Ă©valuer leur santĂ© juridique et faire preuve de prĂ©voyance.

+

VĂ©rifiez si le règlement extrajudiciaire des diffĂ©rends conviendrait Ă  vos clients. D’autres professionnels tels des conseillers en règlement des diffĂ©rends, des nĂ©gociateurs ou des mĂ©diateurs peuvent aider Ă  rĂ©gler un diffĂ©rend avant que l’affaire ne soit portĂ©e en justice. D’ailleurs, cette dĂ©marche constitue parfois une Ă©tape essentielle du contentieux.

+

Les avocats favorisent beaucoup l’accès Ă  la justice en acceptant de s’occuper de dossiers Ă  titre bĂ©nĂ©vole. De plus, un avocat qui propose des services Ă  tarif rĂ©duit les rend plus accessibles aux personnes qui n’auraient pas les moyens d’obtenir de l’aide juridique autrement.

+

Un peu comme le travail bĂ©nĂ©vole et Ă  tarif rĂ©duit, le dĂ©groupement vise Ă  rĂ©duire les coĂ»ts et Ă  rendre l’aide juridique abordable pour plus de gens. Des modifications apportĂ©es aux règles de dĂ©ontologie permettent aux avocats de « dĂ©grouper » leurs services, en ce sens qu’ils peuvent partager les tâches avec le client au lieu de s’occuper de tous les aspects du dossier du dĂ©but Ă  la fin. Il est alors essentiel d’Ă©tablir un mandat clair prĂ©cisant le travail qu’entreprendra l’avocat ou l’avocate. Toutefois, ce type de service ne doit ĂŞtre offert que lorsqu’il procure au client un accès effectif Ă  la justice.

+

Encouragez les membres de votre milieu juridique et du public à privilégier la justice pour tous.

+

Envisagez de donner de votre temps Ă  un comitĂ© de l’ABC, comme le ComitĂ© de l’accès Ă  la justice, le ComitĂ© de liaison de l’aide juridique ou le ComitĂ© des services juridiques bĂ©nĂ©voles. Les membres remplissent habituellement deux mandats d’un an et peuvent ensuite accĂ©der Ă  la vice-prĂ©sidence ou Ă  la prĂ©sidence du comitĂ©. La sĂ©lection des nouveaux membres est fondĂ©e sur le mĂ©rite, l’expĂ©rience, le sexe, l’emplacement gĂ©ographique et la diversitĂ©. Le ComitĂ© des candidatures examine les candidatures en avril, et la dĂ©cision est rendue Ă  la rĂ©union du Conseil de l’ABC en aoĂ»t. Pour en savoir plus, consultez la page Web du comitĂ© qui vous intĂ©resse.